Une grossesse épanouie

L’hygiène de vie de la futur maman ou pendant la grossesse

Une maman se doit de bien manger, je n’ai pas dit pour deux mais seulement de choisir et d’organiser ses repas de façon raisonnée et raisonnable en se faisant plaisir.

Respecter ses heures de repas, ne pas sauter de repas et faire une pause ‘’collation’’ si la faim est là.

Les repas pourront-être organisés ainsi :

Protéines deux fois par jour – Matin et midi ou Midi et soir : Une portion de viande blanche ou des œufs de qualité ou du poisson (plutôt maigres le soir et gras le midi), produits laitiers de brebis ou chèvre en quantité moindre (consommer de bons légumes verts sera bénéfique pour votre ration en calcium). Les protéines végétales sont à prendre de façon ponctuelle car elles ne contiendront jamais tous les acides aminés des protéines animales. (Seitan, mélanges céréales et légumineux…) peuvent être utilisées de temps en temps pour apporter de la diversité. Bien sûr pour les végétariens et végétaliens il faut adapter.

Légumes cuits à chaque repas (cuisson vapeur ou au wok paraissent être le mieux, les garder ‘’al dente’’). Ion si vous garde

Les légumes crues seront présents aux repas si la maman les tolère (porter l’attention sur ses ‘’maux’’ de ventre, son transit… (1 seule crudité par repas sera plus digeste). Les acheter bio et les laver avant consommation si vous gardez la peau.

Une portion de féculents si possibles semi-complets et bio (en vrac en magasin bio : très économique et sains). En manger le matin et le midi ou midi et soir. Enceinte, vous en avez vraiment besoin les deux premiers trimestres.

De bonnes huiles de qualités : Crues (colza bio, noix, olive) – Cuites (olive et coco). Huile de colza et de noix sont riches en oméga 3 et favorise entre autres le bon développement du cerveau du BB.

Règles d’une journée en équilibre

Un grand verre d’eau au réveil. Puis petit-déjeuner protéiné pour avoir la forme sans les formes.

Matin : ex 2 tranches de pain petit épeautre + 10 g de beurre bio + 1 œuf mollet ou coque. 1 tisane avec du gingembre (si nausées). Un café bio et un seul ou un thé vert.

Midi : Blanc de volaille + courgettes cuites et champignons arrosés d’une cuillere à soupe d’huile de noix + riz basmati. Un carré de chocolat noir ou une compote si envie de sucré.

Collation avant 18h : Un fruit cru mangé lentement et surtout bien mâché (bio et peau nettoyé sinon, on enlève la peau). Eviter les fruits trop sucrés ou trop acides. Ajouter 5 amandes si faim.

Soir : Un filet de poisson (colin, cabillaud, limande…) + légumes + une cs d’huile de colza. Une tisane.

------------

Ces compléments sont intéressants et adaptés à la femme enceinte

Zinc- Vitamine B9 ou folate – oméga 3 – Fer surtout en début de grossesse – calcium et vit D3 surtout en seconde partie e grossesse pour la construction des os. L’iode (vérifier au préalable si soucis thyroïde) à raison de 100 micro gramme/jour

+ Basilic qui favorise la lactation + l’avocat qui équilibre le système nerveux.

Pendant cette période, évitez le stress :

Relativisez les évènements, prenez un temps de recul pour mieux les gérer. Profitez-en pour prendre du temps pour vous, ne serais-ce que 10 à 20 minutes par jour pour marcher dans un parc, en forêt, écouter votre musique, dessinez… méditez.

Evitez certains types d’aliments comme les fromages au lait cru, la viande rouge de mauvaise qualité, la croûte des fromages remplie de moisissures, les coquillages crus, les aliments fumés, carbonisés ou réchauffés plusieurs fois. Evitez le tarama, la charcuterie et malheureusement les graines germées qui peuvent contenir entres autres des moisissures.

Votre naturopathe hypnothérapeute Sophie Debaty 06 72 12 32 21 – site : https://sophie-debaty.fr/ et facebook : https://www.facebook.com/retouralequilibre/

Minimiser ses compulsions sucrées

10 conseils pour minimiser les compulsions sucrées

Equilibrez la glycémie : Eliminer sucre et édulcorant de son alimentation, proscrire les sucres raffinés, sodas, jus de fruits...

Combinez à chaque repas

  • De bonnes protéines (1 protéine par repas) : poisson, œufs bio, petites quantités de volaille maigre ou poisson maigre, crustacés.

Les noix, oléagineux, légumineux, céréales seront à mélanger pour les végétaliens. Il y a le tempeh, seitan et tofu lacto fermenté comme protéines végétales. (Attention les acides aminés contenus dans les protéines végétales doivent être équilibrés).

  • De bons lipides : poisson gras (maquereaux, sardines, saumon, foie de morue bio…, huile olive, colza, coco, noix, graines, avocat….
  • De bons glucides : haricots secs, légumes, céréales complètes, (fruits crus pris en dehors des repas pour faciliter la digestion.

Eviter, voir supprimer 

Les sodas, les jus de fruits sucrés, les jus de fruits frais (un jus est égal à 3 fruits et c’est beaucoup de sucre en une fois) il est préférable de manger un fruit cru dans la matinée ou au gouter. Café, alcool, redbull et thé en excès sont des excitants….il va falloir les réduire au maximum.

        

Le Matin pour réguler sa glycémie : Faites un repas protéiné et avec de bonnes graisses (un œuf, ou du jambon…+ 1 t de pain non blanc + 10g de beurre par exemple.

Des oléagineux ou purée d’amande et une tranche de pain à l’épeautre par exemple. Et une boisson chaude.

Laissez le temps au corps de digérer son 1er repas avant de passer au repas de midi ( pas de grignotage s’il vous plait).

Le midi : légumes+1 proteine+1 à 2 cs de féculents al dente et un filet d’huile de noix ou colza par exemple. Et une tisane non sucrée en dessert. Ou une compote sans sucre ou allégée.

Une collation ? : oui ! exemple : une pomme + 5 amandes bien mâchées. Une tisane ou un verre d’eau plate.

Diner léger et au moins 2 à 3h avant d’aller dormir et évitez les féculents (Sinon il y aura une montée d’insuline avant le coucher favorisant la prise de graisse abdominale).

 

Soyez le plus zen possible et si des ‘’envies’’ surgissent : Qu’est ce qui me manque vraiment, là, à cet instant ? Ai-je vraiment faim de nourriture ?

 

Respirer, Méditer, détendez-vous et faites des ‘’pauses’’ relax et des ‘’pauses’’ plaisir comme le dessin, le jardinage, la déco…Bref ! Faites – vous du bien.

 

Bouger, une petite promenade après diner c’est top !

 

Les ‘’aides’’ naturelles

Le Melon amer – le Fenugrec – le chrome – le gymnema sylvestre

Se supplémenter en vitamine D3 (après avoir vérifié le taux par une analyse prescrite par votre médecin) - en oméga 3 ( poissons gras, gélules, huile de noix et de colza).

Demandez conseils à votre médecin ou naturopathe. Ne pas prendre de compléments sur simple liste.

Votre Naturopathe et hypnothérapeute Sophie Debaty 06 72 12 32 21.

amusez-vous!

Amusez-vous !
Un petit exercice d'autohypnose amusant à faire et refaire et refaire…….C’est si bon.
Vous verrez les bienfaits et les bénéfices qu’elle apporte.
Tout d’abord :
Trouver un endroit où vous vous sentez bien, un lieu paisible et serein dans lequel vous pouvez vous détendre et laisser s’exprimer votre voix intérieure. Ce peut-être une pièce dans votre logement, un endroit calme à l’extérieur.
Vous allez pendant un instant faire un ‘’break’’, profiter d’un moment pour vous et seulement pour vous et votre bien-être.
Vous allez vous écouter sans forcer. L’état hypnotique s’atteint naturellement. Quand vous êtes ‘’dans la lune’’, absorbez par un film, un livre…Et sachez que plus vous effectuerez des exercices d’autohypnose et plus vous y arriverez facilement et plus vous en tirerez des bénéfices etc……( 10 minutes ou plus par jour est excellent).
Commencez par trouver

* Le Bon moment, celui ou c’est possible pour vous. Vous êtes tranquille…enfin !
* Installez -vous (assise dans un fauteuil, allongée).
* Choisissez une douce musique de relaxation et de détente.

On se relaxe
  • En ralentissant votre activité mentale et physique. Ne forcez pas mais laissez-vous aller même si la plupart des gens ont perdue ou n’ont jamais développé la capacité à se relaxer. Prenez-votre temps, ce n’est pas un marathon.
  • Prenez de grandes respirations profondes en gonflant le ventre à l’inspiration et en expirant par la bouche très longuement et lentement (compter peut vous aider : ex : On inspire sur 2 temps et on expire sur 4 temps puis on inspire sur 3 temps et on expire sur 6 temps etc jusqu’à ce que l’on ressente un certain calme. Les muscles se dénouent et votre esprit se calme lui aussi.
    • Une fois la respiration mise en place, ajoutez des gestes physiques comme par exemple une méthode simple et efficace. Vous Choisissez de le faire de la tête aux pieds ou bien des pieds vers le sommet du crâne.
    • selon votre choix : contractez les pieds complètement en inspirant et relâchez d’un coup. Contractez les mollets et relâchez en expirant…etc… avant de finir et lorsque vous arrivez jusqu’au sommet de votre crâne, contractez tout votre corps puis relâchez.
    • Maintenant compter ‘’mentalement’’ de 100 à 0 lentement en vous imaginant rentrer de plus en plus en état d’hypnose profond. Ex : 100 99 98 je sens mon corps se relaxé de plus en plus, 97 96 95 je me relaxe profondément, de plus en plus profondément… (vous pouvez aussi enregistrer cette séquence afin de vous laisser aller encore plus facilement et sans contrainte.
    • Vous êtes prêt ou prête à vous ouvrir aux suggestions hypnotiques (courtes et positives (ce que vous désirez faire, améliorer…et utilisez le ‘’JE’’) (celles-ci devront être préparé, formulé et mémorisé à l’avance).
Ex : Je fais un gouter à 17h afin de manger peu le soir et gagner en légèreté) et non pas : « Je vais me forcer à…pour ne pas grossir… »
Et sachez que vos suggestions peuvent-être encore plus longues mais elles doivent être le plus possible positives.
En revanche, si vous ne constatez aucun résultat après plusieurs semaines de pratique, modifiez vos suggestions.
 Pour finaliser la séance
Vos suggestions sont faites. Ne revenez pas tout de suite à l’instant présent…. Un peu de tendresse envers vous-même.
En amont, vous allez devoir indiquer à votre esprit la fin de cette séance : Ce n’est pas une sieste.
Alors, pour mettre fin à la séance, dites-vous intérieurement que vous allez être complètement éveillé après avoir compté jusqu’à 5, par exemple : 1 je commence à bouger mon corps. 2 je commence à sortir de mon état d’hypnose. 3 je suis de plus en plus attentive à mes ressentis 4 je vais me réveiller 5 Je suis totalement réveillée et alerte.
C’est un des exemples possibles et sachez que si vous pratiquez régulièrement, cela fera des merveilles.
Votre hypnothérapeute Sophie Debaty - https://sophie-debaty.fr/le-blog-de-sophie
 

Nous et notre horloge biologique

Le savez-vous ?

  • La peau:
    • sa sensibilité à la douleur augmente vers 18h
    • Ses réactions allergiques augmentent vers 23h
  • Les globules Rouges:
    • se multiplient vers 11h et les blancs vers 22h
  • Le foie:
    • synthétisent le glycogène (à partir du glucose des aliments) pendant la journée
    • Et les protéines (œuf, viande, poisson, fromage, crustacés) la nuit
  • Les crises d’asthme:
    • + fréquentes entre 2 et 7 heure du matin – Un pic vers 5h
  • L’infarctus:
    • + fréquent vers 10h
  • Les ulcères gastriques:
    • + fréquent vers 17h (éviter les protéines le soir).
  • La température du corps:
    • Atteint son maximum vers 17h et diminue progressivement entre 3 et 5h du matin.
    • Le sommeil viendra quand la température baisse.
    • La sieste de l’après-repas arrivera vers 15h (creux thermique).
    • Et si votre température monte la nuit, prenez vos médicaments pour l’hyper tension le soir), ils seront + efficaces.
  • Si on fait pipi la nuit et que l’on n’a pas bu des litres de liquides avant dodo :
    • Il y a peut-être un déséquilibre des reins.
  • Il est + facile de retenir les chiffres:
    • Le matin plutôt que le soir.
  • Il est + facile de retenir sur du long terme :
    • A la mi-journée. Votre taux de glucose étant haut, le cerveau est très content.
      • Précisons qu’il faut avoir eu une nuit de sommeil de qualité.
    • Pour les études visuelles, auditives ;
      • + aisé en fin d’après-midi.

Pour être au top au travail, 90 minutes d’activité et 20 minutes de récupération, pause.

  • Attention à ne pas consommer trop de café (faux ami).
  • Le cortisol, hormone du stress diminue à partir de 14h et remonte à 15h.

Pour en finir avec Monsieur travail : Les heures et jours pour un travail optimum :

  • Entre 10H/11H et 15H/16H30 : Un maximum d’efficacité car la T° du corps et le taux de glucose (sucre) sanguin sont a leurs taux idéales pour le cerveau.
  • Respecter 90 minutes de travail et 10 minutes de pause serait un idéal.
  • 4 jours de travail et 3 de repos seraient un idéal, en respectant pauses et heures régulières de déjeuners.
  • Le lundi serait le jour ou le + d’accidents du travail arrivent avec irritabilité…

Mais avec nos modes de vie nous en sommes loin. Alors, maintenant que vous en savez +, écoutez votre corps, votre cœur et faites votre possible.

Vous le valez bien !

(Cet article est un extrait résumé du travail de Danielle boussard, naturopathe).

Et si nous respirions?

Et si nous diminuions nos angoisses de façon simple et efficace.

Pour que ces conseils et exercices soient efficaces, il faut les répéter un peu plus chaque jour quand vous le sentez, le ressentez ….sans pression.

Votre rythme cardiaque s’accélère, le cœur s’emballe, pas de panique !

Au contraire : soyez Zen.

Respirez profondément (ventre gonflé à l’inspiration et souffle par la bouche ou le nez à l’expire). L’expiration est lente, longue et sans être saccadée. En un mot : fluide !  

Commençons simplement : Prenez 4 secondes pour inspirer (ventre gonflé) , retenez votre respiration pendant 2 ou 3 secondes, puis prenez de nouveau 4 secondes pour expirer ( par la bouche, comme pour éteindre une bougie), par le nez pour d’autres si cela est plus simple.

    • Note : en cas d’hyperventilation, prenez un sac papier et respirez dedans pour vous aider à ra – len- tir le rythme.
      1. Puis effectuez les respirations profondes pendant quelques minutes jusqu'à ce que vous sentiez vos muscles se détendre plus et plus encore profondément.
    • Pour aller plus loin

Vous allez focaliser votre esprit sur autre chose.

  • · En comptant de 20 à 1 et en voyant les chiffres se transformer, de délier, vous apaiser au fur et à mesure qu’ils deviennent petits….si petits.
  • · En pensant à la personne que vous aimez et au dernier moment de partage et de rires ensemble. Souriez-vous à l’intérieur et à l’extérieur de votre corps.

Juste pour se détendre plus profondément en choisissant un endroit calme et ou l’on se sent bien.

  • · Ajouter à cela: des couleurs (distinguez-les bien), des odeurs (sentez les), des sensations (ressentez-les), des bruits, des voix (écoutez-les, entendez-les). Imprégnez-vous de ces images pour vous éloignez de ce stress, de cette peur ou bien de cette angoisse passagère, tout ceci va s’atténuer, calmement, simplement et dans une douce douceur du cœur.